DEGUY Michel

20 06 2011

p { margin-bottom: 0.21cm; }

(Mettre les mots en chaos, en accepter toutes les fractures… Les textes de Michel Deguy, pour moi, ressemblent à des tremblements de terre. La lecture en est exigeante, rapidement fatigante : à consommer donc avec modération. Mais je ne peux me départir d’une grande admiration pour cet auteur : faut drôlement être courageux pour publier ça.)

Leçons des ténèbres (extrait)

(…) Mais qui désire prendre en charge comment

Cet autre cette autre ce visage si près cette

Femme devenant homme à force d’être proche

Et la psycho de sa voix off

Le long des dents grossies

Des yeux rançonnés d’expression

Et du gros plan du sexe par où ré

Gresser de géné en génération

(Ce visage sans yeux, sans, ce visage écrasé, tassé, réduit ce plissement de cyclope, ce visage sans ivoire, cette image sans parole, cette ride de sang cette femme qui rit ce supplice cette lèvre gorgée cette face méconnaissable ces ouïes sans ouïe, sans, qui parle en haut par ce visage d’apparat, ce substitut fardé, cette poupée ventriloque, lichen plié, la fendue)

Qui peut prétendre être un qui s’intéresse

Qui donnerait de la vie pour le tout près venu

Faire semblance

Nous vivons d’anciennes alliances tendrement enlacés

Comme au supplice décrit par Aristote chacun lié

Avec son cadavre exquis tenant l’autre pour cadavre

Je te prends par la peau par les yeux

Le premier de nous deux qui pleure

Aura la vérité

J’aime ta maison j’aime ton souci

Ton tort absolu mille témoins en jureront

la complète confusion des langues l’expérience

À ton corps défendant (ecchymoses

Ravinement chystes malignes canities sutures)

Du sort de toi abandonné à la violence

Je te confonds ! Le désir de la mort

Usurpe la vérité, en dose l’arsenic.

DEGUY Michel, Donnant donnant, poèmes 1960-1980, nrf, Poésie Gallimard, 2006, pp. 298-299


Actions

Informations



Laisser un commentaire




j'ai "meuh" la "lait"cture |
Les Chansons de Cyril Baudouin |
Malicantour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elfes, fées, gobelins...
| Pièces fugitives
| sosoceleste